Road trip Tag

Sur les routes de l’Inde

Inde_00_Bandeau-Newsletter-Latitudes-Vagabondes

On prend un train de nuit pour Bombay où l'on passe une journée, juste le temps de tourner comme figurants, une scène dans un café, pour un film de Bollywood nommé « Ok Janu » (« Ok chérie ») !

On débarque d’abord à Goa car Rose a pris la décision de se lancer dans une formation de 7 semaines pour devenir prof de yoga (www.brahmaniyoga.com). Nous voilà donc installés pour quelques temps dans ce petit état du Sud de l’Inde et plus précisément à Anjuna, haut lieu de la culture hippie depuis les années 70. On en croise d’ailleurs pas mal, les cheveux grisonnants, qui ne sont jamais repartis ! Depuis, le Flower Power à laissé la place au fameux mouvement techno Goa Trance, au croisement de la culture occidentale et des influences indiennes. LIRE LA SUITE

0
2

Nos 40 jours au Japon

On tente notre premier onsen, ces bains thermaux qui parsèment l’archipel. Tout le monde se lave côte à côte, assis devant une glace, puis on choisit entre les bains intérieurs ou extérieurs et on se délasse dans 40° d'eau chaude

On apprivoise d’abord la culture japonaise si subtile dans la région de Takayama puis autour de la péninsule de Noto au Nord de l’île principale de Onshu. En traversant de petits villages aux maisons de bois et toits de chaume, entourées de rizières, on découvre un Japon rural qui occupe encore un espace important face aux villes. Ici chaque rue est impeccable, le pays entier est calme et les gens qu’on croise sont tous d’une immense politesse, parfois pesante pour nos caractères latins : quand tu remercie quelqu’un, il te remercie de l’avoir remercié et ainsi de suite, ça peu durer…
LIRE LA SUITE

4
4

A bord du transsibérien

Les paysages se succèdent et se ressemblent : des forêts de bouleau, de grandes plaines, des izbas joliment peintes et bien entretenues ou bien des villages aux abords des rivières. Partout les gens cultivent un potager.

A la suite de deux jours passés à Kazan, on monte dans le train à 2h du matin après avoir passé la soirée dans un bar à régler la suite du voyage en sirotant un délicieux thé avec des agrumes et leur jus. A notre réveil, on sympathise avec Nazim un jeune philosophe venu d’Azerbaïdjan. On comprend qu’il rejoint sa femme et s’arrête dans la matinée dans une petite ville entourée de forêt. LIRE LA SUITE

0
4